Skip to main content

Honorariat dans les armées françaises

Les réservistes opérationnels qui quittent la réserve et qui remplissent l'une des conditions ci-dessous, sont admis de droit, sur leur demande, à l'honorariat de leur grade par décision du ministre des armées :

- Avoir été radié de la réserve opérationnelle pour atteinte de la limite d'âge du grade ;

- Avoir été radié de la réserve pour blessure, maladie ou infirmité imputable au service ;

- Avoir été décoré de la Légion d'honneur, de la médaille militaire, de l'ordre national du mérite ou être titulaire d'une citation ;

- Avoir été décoré de la médaille de la défense nationale ;

- Etre âgé de plus de trente-cinq ans et justifier de deux cents jours au moins d'activité dans la réserve opérationnelle.

En cas de comportement portant atteinte à l'honneur ou à la probité, l'honorariat peut être retiré par décision du ministre de la défense, après que l'intéressé a été mis à même de présenter ses observations.

Il n’y a pas d’avancement dans l’honorariat.

Le réserviste honoraire ne peut être réserviste opérationnel ou réserviste citoyen. Toutefois, il peut demander le retrait de son honorariat afin de rejoindre la réserve opérationnelle ou citoyenne.

Un militaire qui a obtenu l’honorariat peut être admis à participer bénévolement à des activités définies ou agrées par l’autorité militaire, parmi lesquelles figurent des actions destinées à renforcer le lien entre la Nation et son armée. Il est alors collaborateur bénévole du service public comme le réserve citoyen de défense et de sécurité.

Source : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/armee-de-terre/le-reserviste/honorariat

  • Vues: 241