Compte rendu de la visioconférence du 27 novembre 2021«Le point de situation au Liban» par Michaël LABAKY

Écrit par Constantin LIANOS le . Publié dans Culture.

211127 visio conference le PS au Liban Michael LABAKYMichael Jean Labaky est né à Baabdat au Liban le 14 Juin 1956
Michael LABAKY1982 maitrise en droit français et licence en droit libanais Université Saint joseph Beyrouth
1983 Diplôme d'études approfondies droit prive General
1982 1984 responsable du service juridique a la LEC Beyrouth (compagnie d'ingénierie)
1984 1987 Avocat stagiaire inscrit au Barreau de Beyrouth
1997 à ce jour Avocat a la cour d'appel (barreau de Beyrouth), Ancien membre actif de la commission de défense des droits de l’homme et des libertés publiques au sein de l'ordre des avocats de Beyrouth. Ancien conseiller de feu Nassib Lahoud Homme d'état ancien ministre et députe
2016 candidat aux élections municipales de la ville de Baabdat a la tête d'une liste comprenant des membres de la société civile et des technocrat.
Pour cette visio-conférence il est intervenu du Liban.  

Liens : Explosion au port de Beyrouth  Le courage des femmes libanaises

« LE POINT DE SITUATION AU LIBAN »

Compte rendu de la visio-conférence de maître Michaël LABAKY Délivrée pour l’AACLE et l’ANACLE .

Le 27 novembre 2021

La dernière visio-conférence 2021 de l’ANACLE consacrait son programme au Liban avec un intervenant particulièrement au fait de la situation politique, économique, sociale et culturelle du Pays, Michaël LABAKY, avocat à la Cour, inscrit au Barreau de Beyrouth, de nationalité libanaise et vivant au Liban.

Le conférencier ouvrit son propos en rappelant la déclaration du général de Gaulle, non prise au hasard, puisque le Général résida précisément à Beyrouth de 1929 à 1931 comme chef de Bataillon :

Si nous sommes heureux de prendre contact avec le Liban, c’est parce que le nom de Liban évoque quelque chose pour chacun de nous … Son cœur n’a cessé de battre au rythme du cœur de la France.

Résolument centré sur la période contemporaine, le conférencier s’attache, tout d’abord, à évoquer la création du Grand Liban et les phases préparatoires à la Proclamation du 31 août 1920 qui délimite strictement un État Syrien et un État Libanais avec le rattachement à l’ancien Mont Liban des villes portuaires pour former précisément ce nouveau Grand Liban. L’ancien empire Ottoman incluait, en effet, sous une même domination les terres syriennes et libanaises. La Déclaration de 1920, si elle ne remettait pas en cause le mandat français, constituait le premier pas vers une république libanaise indépendante, reconnue en 1943 et composée de trois communautés : maronite, druze et chiite. Les chrétiens renonçaient à la protection occidentale ; les musulmans à la protection arabe.

(N.D.L.R. : Kipling écrivit un jour : « LOrient est l’Orient. L’Occident est l’Occident, et jamais ces deux mondes ne pourront se comprendre ». Or, à sa création avec sa population moitié chrétienne, moitié musulmane, le Liban donnait tort à Kipling. La nouvelle république était un lieu d’osmose). 

Les tensions internes et les affrontements inter-régionaux devaient profondément transformer l’existence de la vieille «terre du lait et du mie » selon l’expression biblique. Le lait allait devenir aigre et le miel acide.

UNE HISTOIRE DRAMATIQUEMENT BOULEVERSÉE 

Le Liban est submergé de réfugiés palestiniens, provoquant un énorme déséquilibre démographique. Le Hezbollah devient un véritable État au sein de l’État,  au point qu’en 1975 les chrétiens libanais se lèvent et décident de défendre leur Pays contre les palestiniens. L’armée syrienne entre alors au Liban et y restera jusqu’en 2005, occupation ressentie de plus en plus durement. 

1 200 000 réfugiés supplémentaires affluent sans que rien n’ait été prévu pour les accueillir (eau, électricité). De plus en plus isolé, sauf par la France, le Liban plonge alors, à partir de 2019, dans de lourdes difficultés financières. La Banque nationale voit ses réserves fondre comme neige au sommet du Mont Liban.

L’explosion du Port, le 4 août, qui détruit une grande partie des quartiers chrétiens fait basculer le Pays dans une situation économique et sociale désastreuse (médicaments introuvables, essence au compte goutte).

DES SOLUTIONS POSSIBLES FACE AUX FLÉAUX ?

« Corruption » est un terme qui reviendra sans cesse. « Indépendance » est le second. 

Le Liban, insiste l’avocat à la Cour, est gouverné par des clans et des religions qui veulent garder le pouvoir. La classe dirigeante privilégie ses propres intérêts sur les intérêts de la nation. 

Un homme de la Diaspora libanaise, ayant une stature de leader peut-il émerger ? questionne maître Nicolas AUDIER du Viet Nam.

Maître LABAKY n’y croit pas.

Frédéric BENOLIEL, délégué de l’ANACLE au Japon, et le président LIANOS de Calvi interrogent à leur tour le conférencier. Le président rappelle l’intervention de la Légion au Liban en 1982. En septembre, il convenait de couvrir et d’organiser l’évacuation des combattants palestiniens chassés du Liban par l’intervention israélienne.

N.D.L.R. : Un des nôtres, le major Dante STEVENAZZI a vécu cette mission qu’il raconte, entre autres, dans un livre à paraître prochainement Une vie pour la Légion, la Légion pour la vie.

Maître LABAKY se déclare sceptique : « Si le Hezbollah est composé de libanais avec lesquels on pourrait s’entendre, en réalité on ne peut s’entendre avec des gens qui mettent des armes sur la tête de ceux avec lesquels ils discutent ». La solution consiste peut-être en … un Fédéralisme. Le Parlement actuel est favorable au Hezbollah. Si la majorité parlementaire changeait, un nouveau président pourrait faire évoluer la situation. 

Ayons en mémoire, ajoute enfin maître LABAKY, que un million et demi de Syriens sont implantés au Liban. Un petit pays. Tous, libanais, Syriens sont plongés dans la pauvreté. 

«Une grande tristesse, une infinie tristesse» commentera Patricia GOMEZ-BASQUEZ, tandis que Ronald STARR constatera : «Toute cette situation est beaucoup trop complexe pour que je puisse y mettre le nez dedans ».

Nous laisserons la conclusion au Colonel Jean-Jacques DOUCET :

« Le Liban est le pays même de l’hospitalité. Une hospitalité qui honore le Liban. Cette hospitalité est un principe de vie. Les palestiniens se sont réfugiés en Jordanie (Septembre noir),  puis en Syrie, et au Liban. Cette multitude de combattants a créé un désordre conduisant à neutraliser le pays lui-même ».

Riche et complexe, passionnante et douloureuse, l’Histoire du Liban, comme l’exprimait le général de Gaulle, nous touche tous. L’intérêt manifesté par chacun pour cette conférence dont il convient de remercier grandement maître LABAKY le démontre encore aujourd’hui. Merci également au président LIANOS de ce dernier choix de l’année.

Puisse l’ancien Pays du lait et du miel retrouver le bonheur de l’Indépendance, de la Joie de vivre pour ses hommes, ses femmes et ses enfants et recréer cet ancien « lieu d’osmose » entre ses communautés.

Jean-Noël Beverini

                                                                                                    🪂 🪂 🪂 

Commentaires et liens :

Constantin, Tu trouveras, ci-après, le lien vers les copies d'écran de la visioconférence du jour :  Fleche 2 Lien album photos du Lcl Christian Sabatier
Excellente présentation de Me. Labaki qui a eu l'intelligence de faire court (mais précis) pour laisser la place aux questions qui ont permis d'enrichir le débat.
Amitiés à vous deux. Christian Sabatier.

🪂
Mes Chers Amis,
Cette conférence sur le Liban à peine achevée je tiens à vous remercier pour votre présence. Nous avons depuis l'Asie représenté le 1/3 des participants aujourd'hui. Bravo et merci! 
Certains à l'instant m'ont déjà fait valoir leur appréciation du conférencier et de sa présentation.
J'ai quant à moi aimé sa modération, sa clarté et son application à répondre point par point aux questions qui lui ont été posées.
Je mets en copie le Président de l'ANACLE pour lui faire part de notre appréciation, de la nécessité d'une modération réfléchie dans les propos des conférenciers choisis et de l'efficacité d'une durée limitée à environ 90' située parfaitement avant le déjeuner en Europe et juste avant le dîner en Asie.
À très bientôt, encore merci et excellent weekend à tous.
Frédéric

Lcl Constantin LIANOS, Président-fondateur de l'AACLE,ANACLE, ML et leurs réseaux.  

Texte C.LIANOS-JN.BEVERINI  Photos B.MEYRAN-CH.SABATIER-C.LIANOS © Monsieur-Légionnaire

Apparu en premier sur  https://monsieur-legionnaire.org le 27 novembre 2021
Appeared first in https://monsieur-legionnaire.org in November 27 2021

Respectez le travail des autres, au lieu de copier coller, mettez le lien SVP. 

Contact:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  Monsieur-legionnaire.jpg