Chers amis, 

C'est avec un grand regret que nous vous faisons part du décès de Monsieur Pierre ESTOR(membre de l’AACLE de Marseille-Provence depuis de nombreuses années et ancien combattant ).
 
 

Les obsèques de Pierre ESTOR  ont eu lieu le 5 Juillet à 10 H 30 en l'église Sainte Eusébie Montredon cliquez ici pour voir le plan (paroisse de Pierre ESTOR) au 68, Place Engalière - 13008 Marseille.

Le Président et les membres de l'AACLE de Marseille Provence présentent leurs condoléances à Madame Mauricette ESTOR.

La mise en place des porte-drapeaux et anciens combattants a été demandé par votre serviteur pour 10 H 15, mais malheureusement ils ont brillé par leur absence !
 
Messieurs Egon HOLDORF (vice-président de l'AACLEMP, Michel FEUILLERET porte-drapeau et Jean-Paul GIORGI ont honoré et ont rendu les honneurs à Pierre ESTOR en présence de sa famille. 
 
Le Lcl Bernard MEYRAN, (photographe officiel de l'AACLEMP) a couvert l'évenement.
 
Un grand merci aux membres de l'AACLEMP pour leur participation et leur soutien à Mauricette à qui je rends hommage pour son dévouement à Pierre.
 
En effet, une hospitalisation à domicile depuis plus de 8 ans mérite d'être soulignée, Mauricette a été extraordinaire de lire les compilations à Pierre à chaque réception.
 
 
Avec Pierre les communications mensuelles étaient très intéressantes.
 
Compte tenu de l'absence des anciens combattants à son enterrement je me demande si il est nécessaire de les garder dans la liste de diffusion.
 
Une décision sera prise à la rentrée de Septembre avec les membres du CA de l'AACLE de Marseille-Provence. 
 
Constantin LIANOS
 
Président de l'AACLE de Marseille - Provence 
 
Condoléances :
 

Le 7 juil. 2018 à 11:07, Jean-Noël Beverini a écrit :

 

Cher Constantin,

 

À nouveau, à l’occasion du départ d’un membre, quel digne et remarquable hommage rendu par L'AACLEM Marseille Provence à Pierre Estor.

Jean-Noël BEVERINI

 

C'est le Lycée Carnot qui a été choisi comme lieu de l'envol de la Marseillaise ce 30 Juin 2018 

Ceux qui ont fait le déplacement n'ont pas été déçus !

Au même moment que le début du match entre la France et l'Argentine !  

Un grand merci au Proviseur et à Monsieur Jean-Pierre CHAVATTE Président de UPALYCA e AAAELC pour leur aide et accueil.

2000 élèves laissaient leurs places pour accueillir l'envol de la Marseillaise brillamment orchestré par Thomas SERTILLANGES.

Devant le monument aux morts du Lycée Carnot  

 

 

 Nouvelle lettre de Roxane adressée à Edmond Rostand

À l’occasion de «  l’Envol de la Marseillaise »

 

J’entends parler de Vous, cher maître, cher Rostand,

Votre nom est drapé par le souffle des vents.

Votre nom chante clair dans les rues de Marseille

Votre prénom aussi a gloire sans pareille.

 

Lorsque vous êtes né dans cette rue Monteaux

Qui depuis porte un nom brillant comme un flambeau,

Le vôtre, cher Edmond, lorsque vous êtes né

Un premier jour d’avril, pour faire un pied de nez

Au monde où vous veniez, votre tout premier cri

Ne fut pas un sanglot, mais, sans l’avoir appris,

Ce fut déjà un cri habillé d’une rime

Un cri sans poésie aurait été un crime.

 

Savez-vous, cher Edmond, qu’en ce siècle nouveau

Vous n’êtes pas tombé dans l’oubli du tombeau !

Auprès de Cyrano je vous entends déjà

Me regardant : « Morbleu que me dites-vous là ? »

 

Je vous dis, cher Rostand, que ce siècle a choisi

De célébrer en vous l’amour de la Patrie.

De nouveaux mousquetaires ont rallié les rangs

Des Carbon, des Valvert … ils sont du même sang.

Ils ont voulu, Rostand, ranimer votre gloire,

Ressusciter  aussi votre illustre mémoire,

Vous qui aviez au cœur d’apaiser la souffrance

Des poilus qui mouraient pour que vive la France.

Les Dartout, Lianos, d’Arrigo, Sertillanges …

Et les drapeaux dressés comme des ailes d’ange

Vous ont chanté, Rostand, dans le puissant envol

  De l’amour de la France.

                                                                             Jean Noël Beverini

                                                                        Marseille, le 27 juin 2018

Lien de la 1re Lettre de Roxane 

L'amicale de Anciens Combattants de la Légion étrangère de Marseille-Provence est en deuil ! 

Croix.jpg

 

Le Commandant Manuel GOMEZ URTIZ-BEREA porteur de la main du Capitaine Danjou en 1970 n'est plus ! 

Le Lieutenant-colonel (h) Constantin LIANOS, président de l'AACLE de Marseille Provence vous fait part du décès du Commandant Manuel GOMEZ-URTIZ-BEREA (Doyen de l'AACLEMP) dans sa 96ème année survenu le Vendredi 22 Juin 2018 ainsi que Marie Louise son épouse survenu le 21 Juin 2018.

L'enterrement du couple a eu lieu le Mardi 26 Juin 2018 à 10 h 00 au funérarium du cimetière Saint-Pierre de Marseille.

Le Commandant GOMEZ était Commandeur de la Légion d'Honneur et titulaire de 12 titre de guerre.

Mise en place des porte-drapeaux, anciens combattants et familles à 9 H 45. 

M. Michel FEUILLERET porte-drapeau et M. Istvan SKEKFU clairon (prévenus par téléphone par le président)

En présence du Général Louis PICHOT de CHAMPFLEURY, Lcl Constantin et Madame LIANOS, Capitaine Denis DOMMANGE Mesdames Patricia GOMEZ-BASQUEZ, Edith STADLER, Cne Jean-Paul GIORGI, M. Egon HOLDORF. 

Constantin LIANOS, Président-fondateur de Monsieur Légionnaire et ses réseaux , Président de l'AACLE de Marseille- Provence 

Messages de condoléances :

Le 23 juin 2018 à 13:11, Catherine Marand-Fouquet a écrit :
 
Cher Monsieur 
Quelle tristesse ! Du moins le couple est-il réuni comme votre ami l’avait souhaité.
Je ne suis pas certaine de pouvoir être présente aux obsèques mais je serai en union avec vous par la prière.
Recevez mes condoléances. Votre action efficace pour adoucir les dernières semaines mérite d’être saluée.
Bien à vous,
Catherine Marand-Fouquet
Envoyé de mon iPhone
****
Le 23 juin 2018 à 12:40, René GRANDJEAN a écrit :
 
Bonjour mon Colonel
Sincères condoléances à la famille. 
Je sais toute l'abnégation que vous avez porté à son égard.
Bien à vous
Mes respectueuses salutations mon Colonel 
***

Le 23 juin 2018 à 14:31, Nadine Touzeau  a écrit :

 

Cher Colonel Lianos,

Avec toutes mes condoléances y compris  a la famille. 

Très  sincèrement 

Nadine

***

Bonjour colonel Lianos !

Merci de nous avoir immédiatement prévenu ce qui nous permettra d'etre presents mardi ! Même si nous nous sommes préparés, la tristesse est immense car la perte  l'est aussi ! C'est un choc que  tous les deux soient partis en même temps ! Nous sommes réconfortés par le fait que vous prépariez son éloge funebre et par le fait que la legion soit presente mardi et qu'il soit honoré et entouré par ses amis et sa famille de coeur pour son départ!

Merci encore pour tout ce que vous avez fait !

Bien amicalement

Brigitte Morales et Huguette Weiss

 

***

 

Le 23 juin 2018 à 16:22, Serge Bernard  a écrit :

 

Bien sincères condoléances de l’URAC et URAC-ALE.

Serge BERNARD et Norbert ZIMPEL

***

 

Le 23 juin 2018 à 15:12, Jean - Claude BAFFIE a écrit :

 

Bonjour Constantin 

Je te remercie pour cette triste information 

Je parlais encore de lui Jeudi car il faisait partie de l'Assos des Services Spéciaux 

Je vais essayer de revenir pour sa cérémonie 

Bien à Toi

JCB.

***

Le 23 juin 2018 à 17:33, PINARD LEGRY Henri  a écrit :

Merci pour cette information.

Il seront dans nos pensées et prières tout particulièrement demain.

12 titres de guerre...

 

Très cordialement

Henri PINARD LEGRY

 ***

Le 24 juin 2018 à 11:03, Bernard MEYRAN a écrit :

 

En raison d’une énième grève du personnel des écoles, je ne pourrai malheureusement pas être présent  aux obsèques du Comandant GOMEZ. Pensées attristées. B Meyran

 

Envoyé de mon iPhone

 

***

Le 24 juin 2018 à 11:03, Jean-Pierre DUBARRY a écrit :

Bonjour Cher ami,

triste nouvelle les décès de notre doyen, le Cdt manuel Gomez Urtiz-Berea et son épouse. Mardi je serai présent à vos côtés !

Bien à vous. JP DUBARRY 

***

Le 24 juin 2018 à 13:10, Marc THERY a écrit :

 

Merci Constantin de nous avoir prévenus.

Quelle belle figure de Légionnaire!

Sincères condoléances à sa famille.

Amicalement

Général Marc Théry 

***

 

Le 25 juin 2018 à 07:51, HELAC Dervis a écrit :

 

Mon colonel,

 

Permettez-moi tout d’abord de vous exprimer mes plus sincères condoléances suite au décès de CBA (er) GOMEZ URTIZ-BEREA, ainsi qu’à l’ensemble de membres de l’association.

 

Le 1er REC se joindra à vous à l’occasion des obsèques, demain à 10h00 au funérarium du cimetière St-Pierre et représentera le général COMLE. Ils dépêcheront une délégation de 3 personnels et mettront à votre disposition un légionnaire en tenue de parade, qui pourrait faire office de porteur du coussin avec les décorations. J’ai compris qu’un clairon de l’association sera présent.

 

Je reste à votre disposition pour tout renseignement que vous jugerez comme nécessaire.

 

Respectueusement

 

Capitaine Dervis HELAC

Chef de cabinet du général   

Commandant la Légion étrangère

*****

 

Le 25 juin 2018 à 11:31, Patrice DU PORT DE PONTCHARRA a écrit :

 

Triste nouvelle certes que ces 2 décès mais heureux départ pour ces deux etres qui s'aimaient et que la mort n'aura pu séparer et qui sans nul doute se retrouveront en Dieu, source des saintes affections .

Je m'associe au chagrin comme au deuil de la famille Gomez et de la Légion Etrangère...

Fidélement

 

Lieutenant-colonel Patrice du PORT de PONTCHARRA

 Le 25 juin 2018 à 12:54, guylaine isbachian a écrit :

Colonel,

C'est avec tristesse que j'apprends la nouvelle funèbre d'un couple qui restera encrer dans les mémoires...

Je ne pourrai être présente ce mardi 26 compte tenu de mes obligations professionnelles.

Cependant, je demeurerai en union de prière avec l'ensemble des personnes présentes au cimetière.

Cordialement vôtre;

Guylaine Isbachian

 

***

Le 25 juin 2018 à 14:38,  Jean BONICI a écrit :

toutes mes sincères condoléances.

jean Bonici

 

 

***

Liens :

 

Eloge par le Lieutenant-colonel Constantin LIANOS,

président de l’AACLE de Marseille – Provence                       

Chère Marie-Louise,

Mon Commandant,

Cher Manuel,  

Vous avez choisi tous les deux de nous quitter à quelques heures d’intervalle mettant fin ainsi à vos douleurs respectives, d’isolement et de souffrance.

Chacun s’inquiétait du devenir de l’autre ! Le corps médical et les services sociaux n'ont pas été capables de vous hospitaliser ensemble ! Ainsi depuis des mois vous avez souffert séparément.

Nous sommes réunis aujourd’hui pour vous dire A Dieu à tous les deux ! C’est à la fois triste et joyeux de vous voir partir ensemble. 

Si vous le permettez, je vais rappeler le parcours exceptionnel de Manuel laissant le coté familial qui doit rester dans l’intimité, comme vous les souhaitiez tous les deux. 

Mon commandant, 

Cher Manuel,

Tu es né le 20 Mai 1922 à Valle de Oyarzun (Guiuzcoa) en Espagne au cœur même du pays basque espagnol et tu as été élevé dans la tradition de la famille où le sens de l’honneur et de la fierté, du devoir et du travail est hautement cultivé. De père et grand père Officiers après trois ans de guerre civile ton père est emprisonné et ta mère est décédée. Armé de ton courage à 18 ans tu franchis la frontière pour t’engager à Tarbes pour la durée de la guerre mais tu es refusé !  

Alors, tu pousses jusqu’au Fort Saint Jean et tu t’engages pour un contrat au titre de la Légion étrangère à Marseille le 6 Octobre 1941 et tu débarques à Oran pour démarrer la formation de base puis tu as une affectation au 1erBataillon du 1 REI le 10 Avril 1942. Tes qualités de soldat font l’unanimité et c’est par la nomination au grade de caporal le 1erDécembre 1942 que tes chefs te désignent pour le théâtre d’opérations en Tunisie. 

Le 1eravril 1943, tu es nommé au grade de caporal-chef chose rarissime puis tu es dirigé vers l’Algérie pour être affecté au RMLE (Régiment de Marche de la Légion Étrangère) avec un premier couronnement par la nomination au grade de sergent le 14 Juillet 1944.

Affecté à la 3ème compagnie du RMLE, tu débarques à Saint Raphaël le 20 Septembre 1944 et tu prends part aux opérations contre l’envahisseur en France du 20 9 44 au 1erAvril 1945,  en Allemagne du 2 Avril au 1erMai 1945 et en Autriche du 2 Mai au 7 Mai 1945. 

Le 16 Juin 1945, tu es nommé Sergent-chef et tu embarques à Marseille sur le croiseur « Jeanne d’Arc » et tu débarques de nouveau en Algérie avec une nouvelle affectation à la 3èmeCompagnie du RMLE qui est devenue la 3èmeCompagnie du 3 REI ;

Le 7 Janvier 1946 tu débarques à Marseille puis le 4 Avril 1946, tu es nommé au grade d’Adjudant, et le 31 Mars 1946 départ pour Saigon avec un débarquement le 25 Avril. Après un séjour de six mois tu embarques sur le Jules Verne pour Haiphong le 29 Novembre 1946 où tu restes jusqu’au 26 Février 1947 puis retour en Métropole le 15 avril 1947 de passage par Marseille, tu débarques à Oran le 15 Avril 1947. 

Après un très court CFC (pourtant 100 jours ont été accordés) un mois après, tu es affecté à la 4èmecompagnie de la DBLE qui devient la 3èmecompagnie du 4 régiment étranger d'Infanterie.

Puis, tu passes la frontière Algéro-Marocaine le 1erAoût 1948 avec une affectation au 4 CP du 1erREI.

Ensuite, tu embarques pour un nouveau séjour en Indochine avec un débarquent à Saïgon le 6 Octobre 1949 avec une affectation à la CCS du 3èmeBataillon de la 13èmeDBLE le même jour. 

Le 1erJuillet tu es nommé au grade d’Adjudant-chef, titulaire du brevet supérieur d’Infanterie et classé en 2èmeéchelle en date du 1erNovembre 1950. 

Retour à Paris via Hanoi puis Marseille puis Oran de nouveau le 15 Octobre 1951. Et de nouveau à la maison mère Sidi Bel Abbes avec une affectation à la 1èrecompagnie du 4 régiment étranger d’infanterie ! 

Le 23 Septembre 1952 tu es admis dans le Corps des Sous-Officiers de carrière ! 

Le 13 Février 1954, tu embarques pour un troisième séjour en Indochine et tu débarques à Saigon le 15 Mars puis affecté à la CCR du 2èmeREI et le 2 Avril 1954, tu es nommé Sous/Lieutenant puis, affecté au 1er Bataillon du 2èmeREI le Juin 1954. Le 1erFévrier 1955 tu es affecté au 5 REI puis via Saigon – Marseille, tu te trouves de nouveau à Oran le 24 Avril 1955 avec une affectation au 1erBataillon du 4 REI.

Le 2 Avril 1956 tu es nommé Lieutenant  et affecté au DLEM du 1erRE puis embarquement de nouveau à Bône – Marseille suivi d’une affectation à la CCS du 5èmeREI. 

Le 1erAvril 1962, tu es promu au grade de Capitaine et fais mouvement avec ton unité en zone Saharienne dont le PC se trouve à Ben Ounif. 

Le 1erMai 1963, tu es affecté au 1erRE avec une affectation comme adjoint-chef du BSLE.

Admis à ta demande à  faire valoir tes droits à la retraite après 25 ans de services, tu es rayé du contrôle le 6 Août 1967.

25 ans et 10 mois après dans ce même Fort Saint Nicolas, commençait pour toi une nouvelle aventure avec le port autonome de Marseille. Tu as adhéré à l’AALE de Marseille et tu n’a jamais cessé d’aider tes subordonnés et anciens collaborateurs qui font appel à toi. 

Tu citais volontiers Voltaire, passionné de lecture, fin stratège, doté d’un esprit de camaraderie hors du commun. Kurt Meyer a travaillé sous tes ordres au port autonome et me disait que tu parlais peu et jamais de toi, mais tu étais comme au combat un ressort inoxydable  ! 

Tu as été discret, humble, secret, un exemple permanent pour tes hommes.

***

Tes citations pour fait de guerre :

Ordre de la Division : OG N° 18 du 25.02.1943 du Gal Cdt le Groupement 

« Jeune gradé qui a faite preuve de sang froid et de mépris total du danger, au cours de l’attaque du Djebel Mansour, le 5 Février 1943, a utilisé au maximum le feu de la mitraillette pour dégager un groupe de mitrailleuse particulièrement menacé » 

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre 39/45 avec étoile d’argent.

***

Ordre de la Division : OG N° 44 du 24.02.1945 du Gal Cdt le 1erCorps d’Armée :

«  Sous –officier extrêmement courageux qui, le 27 Novembre 1944 à Spechbach Le Haut, de lui-même a pris le commandement d’une section dont les Sous-officiers venaient d’être blessés, a continué la mission de cette section et a assuré la liaison avec un peloton de chars au mépris de tout danger ».

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre 39/45 avec étoile d’argent.

***

Ordre de la Brigade : OG N° 93 du 23.03 1945 du Gal Cdt la 5 DB:

«Excellent Sous-officier de transmission et de renseignement qui, à Grussenheim le 29 Janvier 1945, a accompli de nombreuses liaisons avec les sections sous les tirs violents d’artillerie et d’infanterie. S’est dépensé sans compter pour assurer la continuité des liaisons téléphoniques».

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre 39/45 avec étoile de Bronze.

***

Ordre de la Division : OG N° 91 du 30 Juin 1945 du Gal Cdt la 5 DB

« Chef de groupe remarquable qui, pendant la contre attaque de Reutlingen, le 21 Avril 1945 a fait preuve de calme et de sang-froid en commandant son groupe avec précision, infligeant des lourdes pertes à l’ennemi. A permis à la section de maintenir sa position malgré la supériorité numérique de l’adversaire ». 

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre 39/45 avec étoile d’argent.

***

Ordre de la Brigade : OG 252 du 30 Juillet 1945 Gal Cdt  3° DIC:

« Excellent Sous-officier très actif et plein d’allant, toujours volontaire pour les patrouilles de nuit et coup de main. A contribué largement par son sang froid et son esprit de décision, à la sécurité des opérations auxquelles il a pris part. A arrêté personnellement de nombreux rebelles et abattu plusieurs autres notamment le 14 Mai 1946 à My Thieu et le 4 Juillet à Ben Co ».

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre de TOE avec étoile de Bronze.

***

Ordre du Régiment : OG N 255 du 24.07.1956 Gal Cdt Sup. TF MAROC

« Excellent chef de section de Légion Étrangère infatigable et accrocheur qui a participé aux opération du RIF. S’est particulièrement distingué lors des harcèlements de nuit du village de Tinemlal par les rebelles les 22 et 23 Octobre 1955 et lors de la reprise du Poste de Bouineb le 3 Novembre 1955 ».

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de Bronze.

***

Ordre de la Division : OG N° 439 du 12.07.1957 Gal Cdt CA CONSTANTINE:

« Officier calme et courageux au combat doué d’un esprit résolument offensif. Le 6 Mai 1957, dans le Djebel Abiod, a manœuvré avec sa section d’appui dans un terrain difficile, fixant très efficacement par le tir de ses armes une forte bande de hors la loi. A permis la réduction de plusieurs résistances participant ainsi à la mise hors de combat des 21 hors la loi et à la récupération de 8 armes de guerre»

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile d’argent.

***

Ordre de Corps d’Armée : OG 494 du 20.09.1958 Gal Cdt en chef en Algérie :

« Officier qui a participé à des nombreuses opérations dans le secteur de Bir El Ater où il n’a cessé de se distinguer. Le 30 et 31 Octobre 1957 Adjoint au commandant de compagnie, lors de l’opération de Djebel Mandra (région Negrine) a, par son action personnelle enrayé une tentative d’infiltration des rebelles qui laissèrent plusieurs tués sur le terrain. En Janvier 1958 s’est distingué avec sa compagnie lors de l’accrochage de Foum El Khanga (Negrine) tuant 3 rebelles et récupérant 2 fusils de guerre. Le 29 Mars 1958 a mené sa compagnie à la poursuite d’un élément adverse qui essayait de franchir le barrage dans la région de Negrine, a enrayé l’action des rebelles qui se replièrent en abandonnant 4 cadavres et 2 fusils. Le 26 Juin 1958 s’est de nouveau fait remarquer lors de l’accrochage du Zarif El Ouar (Negrine) où adjoint au commandant de compagnie il a rétabli la liaison avec une section isolée qui avait accroché une bande rebelle. A permis à sa compagnie de mettre hors de combat 43 rebelles et de récupérer 1 fusil de mitrailleur 24/29 1 mitrailleuse 34 I Plat 1 pistolet mitrailleur Beretta 30 fusils de guerre des grenades et des documents ».

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de vermeil.

***

Ordre de la Brigade : OG 10 du 7.04.1961 Gal Cdt 12°DE et Zone Oranais :

« Officier particulièrement dynamique et excellent commandant d’unité. A participé à toutes les opérations menées par le 5eREI depuis le mois d’Août 1959, dans la presqu’ile de COLLO, les AURES et le barrage Ouest (TLEMCEN). Chef énergique qui a su obtenir de son personnel le meilleur rendement dans des conditions d’utilisation particulièrement difficiles. A contribué pour une grande part pendant cette période aux succès du Régiment qui se sont traduit par la destruction d’un nombre important de rebelles et la saisie de nombreuses armes»

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de Bronze.

***

Témoignage : Une rencontre de nuit entre les éléments du 5ème REI et du 2ème REP août 1959. Le Major était en aout 1959 dans son village (Bessombourg) à 9 Km à vol d’oiseau du port du COLLO et le 5ème REI côtoyé le 2ème REP durant ces opérations “pierres précieuses” (Photo collection personnelle du Major Alain TOMEÏ).

Blessé deux fois : 

A la jambe, par éclat, le 18 Novembre 1944 à Montbéliard et le 24 Novembre 1944 à Speckbach le Haut. 

Croix du Combattant volontaire 39/45 

Croix du Combattant 

Médailles commémoratives 39/45 E.V. Afrique, Libération Allemagne, Indochine, Maroc, Algérie et Tunisie.

Médaillé militaire depuis le 13 Décembre 1950

Chevalier de la Légion d’Honneur depuis le 30 Juin 1960, promu officier le 30 Avril 1972 et Commandeur de la Légion d’Honneur  depuis le 4 décembre 1996

 

Tu étais aussi titulaire de plusieurs décorations étrangères notamment du Distinguished United Badge 

 

Tu as porté la main du Capitaine Danjou le 30 Avril 1970. 

 

Mon Commandant, tu as été pour moi plus qu’un conseiller au sein de l’amicale des anciens combattants de la Légion étrangère de Marseille-Provence, tu as été pour moi un véritable frère et à chaque fois que j’appelais on trouvait toujours une solution et en particulier lorsque je n’avais encore terminé mon service actif et devais m’occuper de l’amicale à la demande du Général Raymond LE CORRE. 

 

Lorsque je t’ai lu le rapport sur le moral la veille de l’assemblée générale du 9 Décembre 2017 et en te parlant de cinq catégories de personnes qui composent notre société, tu m’a approuvé sans réserve et tu m’avais raconté les circonstances terribles de l’emprisonnement de ton père et la mort de ta mère ce qui par ailleurs t’a poussé à fuir la misère de la guerre et surtout la misère intellectuelle de ton pays. 

 

Nous disons au revoir à Marie-Louise et au Seigneur de la guerre !  

 

Au revoir Monsieur Légionnaire

Au revoir Mon Commandant

 

 

Aux morts ! 

 

Constantin LIANOS

Ancien Légionnaire Officier  

 Texte et photos Constantin LIANOS © Monsieur-Légionnaire  

 
00035045

 Texte et photo Constantin LIANOS © Monsieur-Légionnaire  

 

 

 

Chers amis,

Après le sucès de l'envol de la Marseillaise le 16 Juin à Marseille dans la cour d'honneur Claude ERIGNAC, nous nous lançons un nouveau défi : L'envol de la Marseillaise à Paris   

Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir
 
Réservation recommandée sur le site : www.weezevent.com/l-envol-de-la-marseillaise-paris 
 
 
Si vous avez des difficultés n'hésitez pas à me faire un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en me donnant nom, prénom, date de naissance, adresse courriel et un numéro de portable (obligatoires) 
 
A l'inscription, mettez dans la même case que le prénom votre grade et fonction afin que le service du protocole vous retrouve.
 
Une pièce d'identité sera demandée à l'entrée
 
Anticipez pour vous garer, RDV pour les porte-drapeaux et anciens combattants à 15 H 30.
Tenue de l'amicale respective, médailles pendantes pour le porte-drapeaux, barrette de décorations ou miniatures pour les anciens combattants.
 
Ou tenue de ville.
 
Message pour les membres des réseaux de Monsieur Légionnaire et de l'AACLEMP résidant dans l'Ile de France :
 
"ça sera l'occasion de se retrouver avant la fête nationale et aussi l'occasion le cas échéant de vous mettre à jour avec l'AACLEMP"
 
Pour ceux qui sont concernés par les cotisations uniquement par chèque à l'ordre de l'AACLEMP.
 
Lcl Constantin LIANOS
Président-fondateur de Monsieur Légionnaire et ses réseaux 
Président de l'AACLE de Marseille Provence 
 
Les partenaires pour l'envol de la Marseillaise du 30 Juin 2018